Je te compare à un baiser d’une rose dans le brouillard

Il y avait d’habitude une tour grise sur l’eau
Tu es devenue la lumière de ma face sombre
L’amour est devenue une drogue qui me donne la joie sans la pilule
Mais savais-tu

Que quand il neige
Mes yeux s’agrandissent et
La lumière dont tu brilles peut être vue

Bébé,
Je te compare à un baiser d’une rose dans le brouillard
Ooh, plus tu entres en moi
Le plus étrange tout cela m’apparaît, ouais
Et maintenant que ta rose est en fleur
Une lumière rejoint le halo dans le brouillard

Il y a tant qu’un homme puisse te dire
Tant qu’il puisse dire
Tu es toujours
Ma force, mon plaisir, ma douleur, bébé
Je m’attache à toi et tu me deviens vitale, je ne peux le nier

Est-ce sain, bébé, dis-moi ?
Mais savais-tu
Que quand il neige
Mes yeux s’agrandissent et la lumière dont tu brilles peut être vue

Bébé,
Je te compare à un baiser d’une rose dans le brouillard
Ooh, plus tu entres en moi
Le plus étrange tout cela m’apparaît, ouais
Et maintenant que ta rose est en fleur
Une lumière rejoint le halo dans le brouillard

J’ai (Et si je devrais tomber le long de la voie)
J’ai été embrassé par une rose (dans le brouillard )
J’ai été embrassé par une rose dans le brouillard,

… Et si je devais tomber le long de la voie
J’ai été embrassé par une rose
… Et si je devrais tomber le long de la voie.

Il y a tant qu’un homme puisse te dire
Tant qu’il puisse dire
Tu es toujours
Ma force, mon plaisir, ma douleur.

Je m’attache à toi et tu me deviens vitale, je ne peux le nier, ouais
Est-ce sain, bébé, dis-moi ?
Mais savais-tu
Que quand il neige
Mes yeux s’agrandissent et la lumière dont tu brilles peut être vue

Bébé,

Je te compare à un baiser d’une rose dans le brouillard
Ooh, plus tu entres en moi
Le plus étrange tout cela m’apparaît, ouais
Et maintenant que ta rose est en fleur
Une lumière rejoint le halo dans le brouillard

Oui je te compare à un baiser d’une rose dans le brouillard
Ooh, plus tu entres en moi
Le plus étrange tout cela m’apparaît, ouais
Et maintenant que ta rose est en fleur
Une lumière rejoint le halo dans le brouillard

Maintenant que ta rose est en fleur
Une lumière rejoint les ténèbres dans le brouillard

Sous le dôme épais où le blanc jasmin

LAKME
Dôme épais le jasmin,
A la rose s’assemble,
Rive en fleurs frais matin,
Nous appellent ensemble.
Ah! glissons en suivant
Le courant fuyant:
Dans l’on de frémissante,
D’une main nonchalante,
Gagnons le bord,
Où l’oiseau chante, l’oiseau, l’oiseau chante.
Dôme épais, blanc jasmin,
Nous appellent ensemble!

MILLIKA
Sous le dôme épais, où le blanc jasmin
A la rose s’assemble,
Sur la rive en fleurs riant au matin,
Viens, descendons ensemble.
Doucement glissons
De son flot charmant
Suivons le courant fuyant:
Dans l’on de frémissante,
D’une main nonchalante,
Viens, gagnons le bord,
Où la source dort
Et l’oiseau, l’oiseau chante.
Sous le dôme épais,
Sous le blanc jasmin,
Ah! descendons ensemble!

LAKME
Mais, je ne sais quelle crainte subite,
S’empare de moi,
Quand mon père va seul à leur ville maudite;
Je tremble, je tremble d’effroi!

MALLIKA
Pourquoi le Dieu Ganeça le protège,
Jusqu’à l’étang où s’ébattent joyeux
Les cygnes aux ailes de neige,
Allons cueillir les lotus bleus.

LAKME
Oui, près des cygnes aux ailles de meige,
Allons cueillir les lotus bleus.
Ensemble

LAKME
Dôme épais le jasmin,
A la rose s’assemble,
Rive en fleurs frais matin,
Nous appellent ensemble.
Ah! glissons en suivant
Le courant fuyant:
Dans l’on de frémissante,
D’une main nonchalante,
Gagnons le bord,
Où l’oiseau chante, l’oiseau, l’oiseau chante.
Dôme épais, blanc jasmin,
Nous appellent ensemble!

MALLIKA
Sous le dôme épais, où le blanc jasmin
A la rose s’assemble,
Sur la rive en fleurs riant au matin,
Viens, descendons ensemble.
Doucement glissons
De son flot charmant
Suivons le courant fuyant:
Dans l’on de frémissante,
D’une main nonchalante,
Viens, gagnons le bord,
Où la source dort
Et l’oiseau, l’oiseau chante.
Sous le dôme épais,
Sous le blanc jasmin,
Ah! descendons ensemble!


(Elles remontent lentement vers la barque amarrée dans les roseaux.)
(Lakmé et Mallika montent dans la barque qui s’éloigne.)

Sois certain d’avoir quelques fleurs dans tes cheveux

Si tu vas à San Francisco
Sois certain d’avoir quelques fleurs dans tes cheveux
Si tu vas à San Francisco
Tu y rencontreras des gens gentils

Pour ceux qui viennent à San Francisco
L’été y sera une saison d’amour
Dans les rues de San Francisco
(il y a) des gens gentils avec des fleurs dans les cheveux

À travers tout le pays, une si étrange vibration
(celle) d’un peuple en marche
Il y a une génération entière avec une nouvelle interprétation
Un peuple en marche, un peuple en marche

Pour ceux qui viennent à San Francisco
Soyez certains d’avoir quelques fleurs dans tes cheveux
Si vous venez à San Francisco

L’été y sera une saison d’amour

Si tu viens à San Francisco
L’été y sera une saison d’amour

June Flowers – Mostly Macro

The central section is coming along nicely.

Our first Penstemon of the Season

First Freesias – there will lots this year!

Unknown Pink Blosson Tree – always the last to leaf – only just leafed- mid June

The magnificent Pink Lupin up close.

Magpie Feather

Calla Lily – These are spectacular this year.

Foxy the Foxglove

Our new neighbours – Mr and Mrs Swallow. Will we be hearing the cries of hungry chicks soon?

They built this at record pace.